Comprendre le rapport d'inspection

 

Demandez à votre inspecteur(trice) potentiel(le) quel genre de rapport il ou elle fournit. Il existe plusieurs types de rapports, dont les principaux sont : la liste de vérification, le rapport informatisé et le style narratif.

Certains rapports sont livrés en ligne, tandis que pour d'autres, vous devrez attendre de 4 à 6 jours. Tous les types de rapport ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le plus important est la description qui est fournie à chacun des points. Un rapport qui indique si l'état est « bon », « satisfaisant » ou « insuffisant », sans autre description, est vague et peut être interprété de différentes façons. Un exemple de description vague serait :

Évier de la cuisine : État - bon, satisfaisant ou insuffisant

Aucune de ces mentions ne donnerait à l'acheteur la moindre idée de ce qui va ou ne va pas. Est-ce que l'évier a un problème esthétique? Est-ce que la maison a un problème de plomberie? Un bon rapport doit vous fournir de l'information descriptive sur l'état du site et de la maison. Un exemple d'information descriptive serait :

Évier de la cuisine : État - légère usure, usure importante, endommagé, taches de rouille, émail écaillé, etc. Le pourtour devrait être scellé.

Comme vous le voyez, cette description narrative comporte une suggestion de réparation. Les rapports narratifs sans recommandation peuvent être difficiles à comprendre si vos connaissances en matière de construction sont limitées.

Prenez le temps de vous familiariser avec votre rapport. Si le rapport comporte une légende, des symboles ou des icônes, assurez-vous de bien les comprendre. Plus le rapport comporte d'information sur le site et la maison, plus il est facile de se faire une idée de l'état général de la propriété.

À la fin de l'inspection, il se peut que votre inspecteur(trice) vous fournisse un résumé, ainsi que l'occasion de poser des questions. Profitez-en pour lui demander des précisions sur les termes ou descriptions que vous ne comprenez pas. Un bon inspecteur devrait pouvoir répondre à vos questions. Si pour une raison ou pour une autre, la réponse n'était pas immédiatement disponible, l'inspecteur devrait faire une recherche et vous revenir avec la réponse. Par exemple, si le rapport d'inspection indique qu'il y a des craquelures communes dans les fondations de ciment, ne manquez pas de demander : « Qu'est-ce que vous voulez dire par communes? » La réponse devrait être quelque chose comme : Les craquelures communes sont habituellement dues aux phénomènes normaux de séchage et de contraction du ciment. C'est l'expérience de l'inspecteur qui permet de déterminer la taille et les caractéristiques des craquelures.

Si possible, accompagnez l'inspecteur durant toute l'inspection. De cette façon, vous comprendrez mieux l'état de la maison et la signification des détails du rapport.

Lisez le rapport au complet et assurez-vous de bien comprendre l'état de la maison que vous vous apprêtez à acquérir. Après tout, il s'agit d'un des investissements les plus importants que vous aurez l'occasion de faire.


English French German Portuguese Spanish