Avant de visiter votre première maison

Les acheteurs de maison expérimentés savent que l'une des premières étapes dans la recherche d'une nouvelle maison est d'examiner soigneusement leur situation financière. Le montant que vous pouvez consacrer à l'achat de votre nouvelle demeure est d'une importance cruciale pour pratiquement tous les aspects du processus d'achat - notamment pour rédiger l'offre d'achat, pour déterminer les formules de prêts auxquels vous êtes admissible, pour magasiner pour un prêt hypothécaire et pour savoir quelles maisons sont vraiment à votre portée.



Voici des questions que tout acheteur de maison devrait se poser :

  • Je dispose de combien d'argent pour la mise de fonds? Le montant dont vous disposez pour la mise de fonds affecte les types de prêts auquel vous êtes admissible. Pour en savoir plus.
  • Suis-je prêt(e) à faire un chèque pour l'acompte? L'acompte est un dépôt en espèces versé à la personne qui vend la maison pour consolider une offre d'achat. Ce montant est souvent perdu si l'acheteur décide de retirer son offre.
  • Je dispose de quelle somme supplémentaire pour les frais de clôture? Il y a certains frais standard associés à la conclusion de la vente d'une maison. Ces frais sont répartis entre l'acheteur et le vendeur selon ce qui est stipulé dans le contrat de vente. Pour en savoir plus.
  • Quel est le versement hypothécaire mensuel maximum que j'ai les moyens de faire? La plupart des prêteurs utilisent la règle « 28/36 » pour calculer le versement mensuel maximum que vous pouvez faire.

La règle « 28/36 »
Le montant consacré au paiement de l'hypothèque, des taxes foncières et de l'assurance ne doit pas dépasser 28 % de votre revenu brut. Et pas plus de 36 % de votre revenu brut ne doit aller à la somme de vos dépenses hypothécaires et de vos autres dettes (paiements d'auto, cartes de crédit, autres prêts, etc.).


English French German Portuguese Spanish